16 juillet 2013

L’Antakarana (1 / 2) Yvan Poirier

 

Antakarana

La Science Supramentale aurait t’elle des « atomes crochus » avec la mécanique quantique?

L’Antakarana (Partie 1)

La mécanique quantique que la science découvre de plus en plus est sur le point de saisir que dans nos forces intérieures, nous possédons des moyens multidimensionnels de connexions avec ce que nous sommes en-dedans. C’est alors que la science découvrira que nous effectuons également des sauts quantiques par l’intermédiaire de forces psychiques qui nous habitent et qui se dévoilent en nous en dynamisant nos propres atomes et nos propres particules subatomiques.

L’Antakarana est pour certains ou certaines ce que l’on nomme Fil de Vie. Il se situe entre le monde physique et le monde éthérique par différentes formes intermédiaires via la Science Supramentale se manifestant entre le mental supérieur et le mental inférieur (l’intellect). L’infrastructure de l’Antakarana est multidimensionnellement géométrique d’où les fréquences et ses résonnances vibratoires circulent sans arrêts dans nos oreilles. On surnomme également l’Antakarana au sein de notre dimension, Corde Céleste ou ampoule de la clairaudiance. Elle communie directement, sur le plan vibratoirement spirituel, avec le chakra de la gorge ou communément appelé le laryngé.

L’Antakarana est le lien en clairaudiance de la plupart de ceux ou celles qui font de la canalisation consciente (Chanelling). Ces personnes ont accès directement aux résonances vibratoires reliées au monde de la Lumière Vibrale par les voix de la Couronne radiante de la tête ainsi que de la Couronne radiante tri-unitaire du Cœur Vibral. Toutefois, l’Antakarana n’est pas encore, fonctionnellement vibratoire, chez les personnes qui sont médium parce que ces dernières sont plutôt en contact avec le plan astral. Ainsi, leur contact vibratoire se situe au niveau du plexus solaire qui accueille les résonances astrales.

L’Antakarana relie les chakras supérieurs au Cœur Vibral via l’énergie, les fréquences, les ondes, les couleurs et les vibrations Supramentales. Il est en communion directe avec le Canal central, soit le canal qui nous permet de communiquer et de communier avec notre Êtreté ainsi que toutes formes qui font partie des mondes divins, et ce, dans toutes les dimensions. L’œuvre de l’Antakarana est de nous reconnecter avec notre Êtreté et les plans de la Lumière Vibrale de la Source centrale.

Le Pont de Lumière qui se construit est appelé « pont pranique » tiré du terme Prana où les particules Adamantines ou Supramentales font la jonction entre le corps et l’âme. C’est ainsi qu’un certain nombre de connexions se créent au niveau des chakras ainsi qu’avec d’autres dimensions. Ces résonances vibratoires nous permettent d’arriver à entrer en Communion avec notre Canal central ou le Lémiscate sacré qu’on surnomme aujourd’hui Tube de Cristal. Il est le principe intérieur qui permet à l’Esprit de ne plus être soumis aux impulsions de l’âme, mais bien aux impulsions multidimensionnelles de l’Esprit.

L’Antakarana (Partie 2)Antakarana

La Science Supramentale aurait t’elle des « atomes crochus » avec la mécanique quantique?

La manifestation vibratoire de l’Antakarana étant par la clairaudiance du son traduisant son ouverture et la construction du Pont de Lumière nous unissant au niveau de notre âme et surtout de notre Esprit. Nous identifions la manifestation de l’Antakarana par les sons vibratoires que nous entendons aux deux oreilles. L’oreille du côté droit nous signale les sons de l’Âme. L’oreille du côté gauche nous signale la vibration des sons dirigés vers l’Esprit. Ces sons permettent de construire l’Antakarana. En fait, ces sons sont perçus dans notre dimension via les chants de l’âme et de l’Esprit, qui communient en nous par l’intermédiaire de l’Antakarana en édification vibratoire.

Toutefois, dans ce cas-ci, les sons entendus dans les oreilles, ne sont pas reliés à une pathologie mieux connue comme l’acouphène. Les acouphènes sont, la plupart du temps, créés par un blocage psychique, un incident ou un accident suite à un choc subi au niveau du cerveau. Il ne faut surtout pas confondre les deux mécanismes, qui n’ont pas les mêmes effets au niveau de notre conscience et de l’élévation de notre taux vibratoire. Cependant, nous devons considérer qu’une personne puisse penser que ce qu’elle vit est relié par de l’acouphène, mais que ce n’est pas le cas. La manifestation intérieure de l’Antakarana se fait par transmission de sons entendus tels que des notes de musique, des sifflements aigus, qui traversent généralement et en permanence les hémisphères du cerveau. Ce qu’on entend, c’est la vibration des fréquences multidimensionnelles, qui construisent l’Antakarana qui servira d’Oreille interdimensionnelle ou clairaudiante avec les voix de l’au-delà. Donc, il y a de fortes possibilités d’entendre auditivement une voix, qui nous parle et que nous entendons parfaitement dans les deux oreilles ou dans l’une des deux. Ces voix sont des appels provenant des hautes sphères de la Lumière, qui nous préparent à un événement galactique, qui sera au-delà de nos connaissances, ouvrant une ou des portes interdimensionnelles en vue de notre Ascension.

Nous devons réaliser que ces sons sont des chants de liberté de l’âme et de l’Esprit, qui permettent un accès multidimensionnel à notre Êtreté ainsi qu’aux multidimensionnalités. Quand nous parlons de l’Antakarana nous faisons également référence, symboliquement, aux Cornes de la déesse Hathor ou Athor, ayant en son centre un disque solaire, traduisant par ce principe multidimensionnel, l’initiation solaire et le contact direct avec le Christ. Il faut se rappeler que l’Antakarana a permis la construction du Tube de Cristal ou du Canal Central. Ceci explique le fait que nous sommes unis au Corps d’Êtreté.

Or, l’Antakarana et le Tube de Cristal sont des contacts multidimensionnels qui nous unissent à l’Êtreté, mais surtout ce sont leurs fréquences et leurs résonances, qui nous permettent de faire des sauts quantiques. Ceux-ci sont créés dans l’invisible, bien entendu, mais ils se formalisent par l’intermédiaire de l’énergie manifestée par la chaleur transmise aux électrons et aux photons par le Soleil du système solaire, le Soleil intérieur de la Terre, les Soleils de Sirius et le Soleil d’Alcyone pour provoquer ces sauts quantiques. Ainsi, la clairaudiance vibrée et perçue par celui ou celle qui canalise ou vibralise, lui permettant de recevoir des réponses ou des messages audibles instantanément d’une haute vibration multidimensionnelle dans notre Tube de Cristal. Donc, il ne peut y avoir un laps de temps dans l’accueil de l’information parce que les réponses, les sons et les voix audibles ont été produits par le biais des sauts quantiques.

À suivre…

 

Publié par  le 9 juil, 2013 sous CHRONIQUEURSMANCHETTES,MULTIDIMENSIONNALITÉ RÉVÉLÉEYvan Poirier |

 

MERCI DE DIFFUSER CE TEXTE ET D'EN INDIQUER L'AUTEUR ET LA SOURCE: LAPRESSEGALACTIQUE.ORG

Posté par : SASHAH à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur L’Antakarana (1 / 2) Yvan Poirier

Nouveau commentaire