Parfaites pour commencer la journée du bon pied, ces trois postures de yoga apaisent le mental et le corps en plus de détendre le dos. En seulement 10 minutes de pratique quotidienne, vous obtiendrez des bienfaits à long terme.

La position de l’arbre pour améliorer l’équilibre

La position de l’arbre pour améliorer l’équilibre

- Debout, pieds joints et jambes tendues, les pieds sont bien ancrés dans le sol (le poids du corps est sur les talons).
- Essayer de se « grandir » en étirant la colonne vertébrale ainsi que la nuque tout en gardant les épaules basses, le regard devant soi.
- Basculer le poids du corps sur la jambe droite, puis placer le pied gauche contre l’intérieur de la cuisse droite. Si c’est trop difficile, poser le pied sur l’intérieur du genou ou de la cheville.
- Placez les mains jointes en prière devant soi au niveau de la poitrine.
- Revenir lentement en position initiale et recommencer avec l’autre jambe.

La bonne fréquence
Maintenir la posture sur 5 respirations complètes de chaque côté (inspirations et expirations lentes et profondes, uniquement par le nez).

Le conseil du coach
Regardez un point fixe devant vous pour vous aider à garder l’équilibre.

Les atouts : calme le mental et favorise la concentration, améliore l’équilibre ainsi que le tonus musculaire.

- Assise, la tête et le dos bien droits, les jambes fléchies, placer le talon gauche contre la fesse droite.
- Pivoter lentement la tête et le buste vers la droite puis poser le coude gauche sur le genou droit. - - - Poser la main droite au sol, derrière soi.
- Essayer de rapprocher le genou droit de la poitrine, en prenant appui sur la main droite posée au sol.
- Essayer de tourner la tête vers l’arrière mais sans forcer, en maintenant le regard devant soi et les épaules relâchées.
- Revenir lentement en position initiale et recommencer de l’autre côté.

La bonne fréquence
Maintenir la posture sur 5 respirations complètes de chaque côté.

Le conseil du coach
Vous pouvez vous asseoir sur un coussin peu épais ou une serviette pliée.

Les atouts : Etire la colonne vertébrale, renforce le dos, purifie le corps en nettoyant les organes par automassage.

La position du tailleur pour contrôler sa respiration

La position du tailleur pour contrôler sa respiration

- Assise en tailleur, la tête et le dos sont bien droits, le menton est légèrement baissé.
- Abaisser les épaules et poser les mains sur les genoux, paumes vers le ciel.
- Les extrémités des pouces et des index se touchent. Appelé « chin mudra » en sanskrit, ce geste de la main favorise la circulation de l’énergie dans le corps ainsi que la concentration.
- Fermer les yeux et se concentrer sur son souffle, en essayant de visualiser l’air qui circule pendant la respiration.

La bonne fréquence
Maintenir la posture sur 10 à 12 respirations complètes.

Le conseil du coach
Pour augmenter l’effet relaxant, essayez, au fur et à mesure et sans forcer, de faire durer l’expiration deux fois plus longtemps que l’inspiration.

Les atouts : détend le corps en faisant baisser le rythme cardiaque, vide l’esprit et rééquilibre le système nerveux.

 

http://www.topsante.com/forme-et-bien-etre/

Vital.le.mag