Jon Rappoport dénonce les psychiatres et leurs définitions des troubles mentaux, appuyées sur du vent, mais sacralisées par la bible mondiale de la psychiatrie, le DSM, Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (dont la 5ème édition est en projet) qui est la référence internationale.
 
Psychiatrie : une branche entière de la science s'avère fausse

Traduit par Hélios


"La 'Compagnie de manufacture de la Réalité' ne fait pas que décider du passé, du présent et du futur de la consommation des masses. Elle explique pourquoi les choses sont ce qu'elles sont. Elle se nomme elle-même le maître d'attribution des causes, le roi de la cause et de l'effet". (The Underground, Jon Rappoport)

Les adeptes de la science supposent souvent que ce qu'on nomme science est réel et vrai. C'est obligatoire. Sinon, leur foi est brisée. Leur compréhension superficielle est fracassée. Leur "vision supérieure" du monde est torpillée.

Ces gens choisissent d'attaquer des cibles "anti-science" non officielles. Ils ne pensent jamais à inspecter l'énorme fraude dans leur propre maison.

Par exemple : la psychiatrie.

Le secret de polichinelle s'est lentement répandu dans la conscience du public depuis dix ans.

IL N'EXISTE AUCUN TEST DÉFINITIF DE LABORATOIRE POUR CE QU'ON NOMME TROUBLE MENTAL.

Et en plus :

TOUS LES TROUBLES MENTAUX SONT INVENTÉS, NOMMÉS, ÉTIQUETÉS, DÉCRITS ET LISTÉS par un comité de psychiatres, à partir d'un éventail de comportements humains.

Leurs découvertes sont publiées dans les éditions périodiquement mises à jour du Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux [en anglais The Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM)], édité par l'Association de Psychiatrie Américaine.