6 Décembre 2019, 

 

Après trois passages à moins de 25 millions de kilomètres du Soleil, les équipes de la sonde solaire Parker publient pour la première fois leurs travaux. Notre étoile s'y dévoile à travers cinq découvertes pivots.

ob_89527c_parker-solar-probe-voyageant-au-soleil


Plus près de toi, Soleil

Le 12 août 2018, la sonde solaire Parker décollait depuis Cap Canaveral sur l'un des plus puissants et plus chers lanceurs américains de sa génération. Car même si le petit véhicule ne pèse que 685 kg, il faut énormément d'énergie pour se rapprocher au plus près du Soleil... Au cours de ses sept ans de mission la sonde utilisera donc l'attraction de la planète Vénus pour bénéficier d'un effet de fronde : grâce à cette « assistance gravitationnelle », elle se rapprochera à moins de 7 millions de kilomètres du Soleil, en 2025.

Mais même aussi proche, la sonde Parker sera capable de résister à notre étoile : elle est en effet équipée d'un imposant bouclier thermique. Certains de ses cinq instruments sont d'ailleurs placés à travers, d'autres juste derrière... La mission a nécessité pratiquement 20 ans d'étude et 1,5 milliards de dollars ont été investis pour aller frôler le Soleil... Et développer nos connaissances.

Lire la suite