défenses naturelles

Pour activer rapidement vos défenses naturelles le meilleur moyen, le plus logique, c’est de ne pas les empêcher de fonctionner !

Votre système immunitaire est en effet conçu pour repérer parfaitement le virus qui vous inquiète tant. Il est fait pour ça.

Il n’y a rien à ajouter pour que ce système, qui a sauvé nos ancêtres, fonctionne mieux. Ils ont eu à vaincre des virus bien plus dangereux, des parasites, des bactéries très dangereuses etc. Et nous sommes là, la race humaine n’a pas disparu.

Vos défenses naturelles n’ont aucun besoin d’être boostées comme disent les marchands de poudres miraculeuses.

Par contre il faut absolument éviter de les empêcher de fonctionner. Votre système immunitaire a seulement besoin qu’on le laisse travailler comme il est prévu qu’il le fasse.

Il ne s’agit pas de paniquer mais de savoir comment ne pas l’empêcher de vous défendre. Parce que c’est malheureusement exactement ce que font certaines erreurs d’hygiène de vie. 

Quel sens cela a-t-il d’avaler des compléments alimentaires par exemple, si parallèlement vos défenses naturelles s’effondrent à chaque repas ? De toute façon aucun complément alimentaire ne peut même aider en un jour ou une semaine, il faut du temps. Alors qu’un changement d’hygiène de vie a un effet immédiat.

Pourquoi les défenses immunitaires ne suffisent-elles pas toujours ?

 

La peur, votre ennemi principal ?

L’angoisse, la peur, la profonde inquiétude, privent instantanément vos défenses naturelles d’énergie. Il vaut mieux le savoir.

Vous pouvez bien avaler le complément le plus merveilleux, le plus coûteux, il ne pourra jamais compenser cette « dépression » de vos défenses naturelles. Cessez de vous raconter des histoires, vous en serez toujours victime si vous ne contrôlez pas vos émotions.

Vous devez donc absolument rester aussi calme que possible. Ce chaos émotionnel doit être maîtrisé sinon vous devenez la cible idéale.

Oubliez internet et les chaînes d’informations, et respirez !

La peur est d’abord le fruit de l’ignorance de la manière dont fonctionne votre système immunitaire. Et donc de votre pouvoir naturel pour vous défendre.

De plus chercher en tous sens des solutions, des trucs, astuces et autres niaiseries débitées sur les réseaux sociaux ne fait que nourrir cette peur. Les esprits paniqués lisent tout et n’importe quoi et perdent tout esprit critique. Cela ne fait que fragiliser.

Et si ainsi vous nourrissez votre peur c’est parce que vous ne vous prenez pas en charge en fait. Vous ne vous occupez pas de la seule chose qui vaille, votre système immunitaire. Le reste n’est qu’agitation et commerce.

Seules la prévention (qui n’est pas la protection) et la responsabilité viendront à bout de la peur.

En réalité, rien d’autre que votre système immunitaire ne vous défendra, sauf l’immunité.

Parmi tout ce qui se dit à droite et à gauche j’ai repéré des idées bien dangereuses, comme l’usage de la réglisse, qui aiderait. Elle va peut-être surtout aider à augmenter la pression sanguine chez ceux qui n’en ont pas besoin !

Bien mauvaise idée quand on sait que justement ce trouble de santé prédispose à des effets violents du virus. L’hypertension étant une maladie inflammatoire bien sûr.

Des stupidités de ce genre il y en a des dizaines.

D’autre part j’espère que vous avez la lucidité de comprendre que votre peur est exploitée de manière très décomplexée sur internet. On vous gâche vos dimanches.

 

N’acidifiez surtout pas votre organisme, c’est-à-dire luttez

délibérément contre l’inflammation.

Un corps qui souffre d’inflammation chronique est un corps acidifié et les virus en raffolent.

Sans ce terrain acidifié ils ne peuvent absolument pas prospérer.

Ce virus pas plus que d’autres ne veut votre mort, il a besoin de vous au contraire.

D’ailleurs ce n’est pas lui qui tue, mais la pneumopathie qu’il déclenche, c’est-à-dire une maladie inflammatoire des poumons.

Il ne veut que vivre tranquillement dans un organisme qui souffre suffisamment d’inflammation, bien acidifié, où il pourra couler des jours heureux.

Même si ce n’est pas très malin puisque, à force, il scie la branche sur laquelle il est installé.

Tous ceux qui ont acheté le programme ASI devraient absolument le pratiquer maintenant puisqu’il alcalinise automatiquement l’organisme. C’est-à-dire qu’il désacidifie le corps qui devient alors un lieu dangereux pour le virus.

J’ajoute que l’exercice anti-stress de la seconde semaine est plus que nécessaire car il active le système immunitaire, raison pour laquelle je l’avais choisi dans le cadre de la santé intestinale. Appliquez, appliquez !

 

Les produits laitiers sont très inflammatoires, tout comme

les farines, toutes les farines

Il n’est vraiment pas judicieux de consommer des produits laitiers dans la période actuelle.

Ils créent beaucoup de mucosités dans les poumons, c’est-à-dire de l’inflammation.

Tous les produits laitiers. Et même si vous ne vous en doutez pas.

De même les farines sont infiniment inflammatoires, car elles créent des biofilms sur la muqueuse intestinale.

Ces biofilms nourrissent des micro-organismes nuisibles, dont les virus, qui génèrent de l’inflammation sur cette muqueuse et à travers cette muqueuse.

Ces organismes nuisibles libèrent à travers la muqueuse des toxines, précisément des endotoxines (parce que produites en nous et ne venant pas de l’extérieur) appelées aussi liposaccharides.

Ces endotoxines sont considérées comme aussi dangereuses si ce n’est plus que les pesticides et les métaux lourds.

 

Le sucre ajouté est le plus grand immuno-dépresseur

alimentaire

Ce qui signifie que rien ne prive plus vos défenses naturelles d’énergie, de force, que le sucre ajouté.

Le Docteur Daryl Gioffre dans une conférence la semaine dernière a donné des chiffres précis sur le sujet. Il est spécialiste de l’addiction au sucre et de ses ravages.

Des tests sanguins ont montré que 30 minutes après avoir avalé du sucre de table (du sucrose, du sucre ajouté) le système immunitaire subit une diminution vertigineuse de ses moyens de défense.

Deux heures plus tard les globules blancs ne sont encore qu’à 50% de leur capacité à nous défendre contre les virus, les bactéries et champignons nuisibles ou les parasites.

Evitez donc de vider les rayons de produits transformés, bio ou pas, qui tous contiennent de ce sucre ajouté.

N’oubliez pas que ce sucre est un acidifiant majeur, ceci explique cela.

Le fructose naturel et le glucose sont bien moins inflammatoires mais ne sont pas neutres pour autant. Même le fructose naturel nous déminéralise et deux fois plus que le glucose !

Selon le Docteur Carolyn Dean, grande experte de niveau mondial en matière de magnésium, il faut 54 molécules de magnésium pour neutraliser une molécule de fructose. Il en faut seulement 28 pour neutraliser une molécule de glucose, mais 84 pour neutraliser une molécule de sucre ajouté.

A vous de bien lire, de réfléchir et de choisir de redonner toute sa force à votre système immunitaire. Ou de ne pas le faire.

Savez-vous qu’une tranche de pain complet équivaut à quatre morceaux de sucre ?

 

Un mauvais sommeil enlève beaucoup d’énergie à votre

système immunitaire

Si vous manquez de sommeil ou si votre sommeil est de mauvaise qualité, vous ne pouvez vous défendre contre un virus, celui-ci ou un autre. Pas plus que contre toutes les agressions de la vie.

Le sommeil donne de la force à vos défenses naturelles, il les régénère.

Il est impératif de retrouver des habitudes saines de sommeil, d’horaires etc. Cela ne se fera peut-être pas immédiatement mais tout n’est toujours qu’habitudes. Et votre corps finira par se rééquilibrer, retrouver des rythmes sains.

 

Si vous pouviez prendre conscience que sans ces mesures d’hygiène de vie votre immunité naturelle ne peut vous protéger et que rien ne peut la remplacer…Ce qui sera vrai encore longtemps, corona ou pas corona.

Remarque :

Cet article sera prolongé dans quelques jours par un autre qui traitera spécifiquement de ce que nous pouvons faire pour ne pas détruire les cellules immunitaires de notre muqueuse. Il aurait été bien trop long sinon.

Previous articleLe panais allié de votre système immunitaire
Next articleNouvelles recettes de tous les jours