Vous l'avez dit, unique est cette période.

Pendant longtemps l'on parlait de ce grand passage et de ce fait de craquer la carapace pour que jaillisse le nectar de l'existence.

Vous le savez, plusieurs niveaux simultanés. Au niveau suprême, seul est le Un. Cela est établi, n'est-ce pas ? Au niveau du duel le plus fin, l'une des apparences de plus grande bataille qui n'ait jamais existé à la surface de la Terre a démarré. Cela est heureux, la plus grande et peut-être la dernière, ou l'une des dernières selon le choix, non des assaillants, mais de l'humanité. Il est beau d'être conscient de tous les plans, de tous les aspects, pour être pleinement présent. 

Bien sûr l'évidence est que seul est le Un, indivisible, la pure dévotion offerte au suprême Seigneur par le suprême Seigneur. Et simultanément dans le jeu de l'incarnation, le jeu simplement. Uniques les aspects de ce jeu dans ce moment de maintenant. 

Il est vrai, chamboulement et ouverture sont les deux aspects de surface. Il est vrai, plus profondément une apparence de lutte ou d'attaque de ce qui fait semblant d'être l'ombre envers l'éternelle Lumière. Prenez cela dans le temps simultané et non dans le temps linéaire. Il ne s'agit pas d'un moment dans le temps linéaire, dans le cours de l'ouverture de l'humanité ou d'un retour à l'harmonie. Le temps simultané. Au niveau du duel le plus fin, les jeux de l'ombre et de la lumière, l'ombre essaie de triompher, l'ego essaie de se crisper ou de se cramponner. Non les egos, mais l'Ego avec un grand « E ». Nous ne souhaitons pas élaborer sur ce thème ; moins l'attention est mise sur ce thème et mieux cela est. Et pourtant il est beau de saisir tous les aspects.

Tous sont Chevaliers de Lumière, certains plus au premier front peut-être, d'autres plus en arrière-plan, tous unis, tous Un. Différents ressentis également selon les poids karmiques des différentes nations. Certains vivent dans des nations, une particulièrement qui a choisi la Paix et qui a toujours impliqué la paix dans son essence. D'autres vivent dans des pays dont l'implication karmique est plus lourde ; et même dans le même pays, différents lieux géographiques, et la lourdeur peut être ressentie plus ou moins. Et puis, les sensibilités de chacun, ou les hyper-sensibilités, vont faire que certains en sentent plus les aspects…

Comprenez-le, cela est bénédiction, car il est bien réel que la présence des chevaliers et leur pleine conscience de tous les aspects, de tous les tenants et tous les aboutissants, de tous les niveaux, de toutes les couches de cette situation, tout en gardant l'attention sur le non-duel, est bénédiction. L'important est de ne rien prendre au sérieux et de ne résister à rien. Si vous sentez l'inconfort, ne résistez pas. Embrassez-le. Embrassez-le depuis cette totalité de vous qui est éternelle lumière…

Nous le disons, méditez, riez, chantez, priez. Soyez le silence au cœur du mouvement, Soyez la Joie au cœur de quelque ressenti. 

Pourtant la réalité ne peut être niée, et il est beau – cela fait partie de la clairvoyance et de la clarté – de percevoir tous les aspects de la réalité pour y être pleinement présent. La regarder en face sans la défier, ne voyant en elle que l'infini de la lumière, sans la défier. Tous les aspects. L'apparente situation à la surface de la Terre, l'ouverture pour l'humanité créée par cette apparente situation, et la réalité durcie des créateurs de cette situation qui croient pouvoir offrir un dernier défi à l'éternité de la lumière. Voir tous les aspects les traversant, l'attention et l'intention ancrées sur l'infini de la lumière, non au sein de ce jeu de dualité, mais au sein du Un…

Continuez à rire et à chanter. Chantez beaucoup. Au cœur de l'inconfort, chantez. Au cœur du confort, chantez. Chantez avec la voix, et surtout chantez avec le cœur.

Ne situez pas cette situation dans le temps linéaire. Vivez-la dans le temps simultané. Réjouissez-vous. Vous savez le triomphe. Et simultanément, soyez l'acteur de ce triomphe...

Il ne suffit pas maintenant de garder la vision du non-enjeu, du Un ; le jeu de l'incarnation maintenant invite à être acteur, pleinement, dans les actions de lumière, et par le choix dans son quotidien, quel que soit ce qui traverse, de s'offrir pleinement à la lumière et à l'évidence que seul est Cela. Et de regarder toutes les facettes, toutes celles qui jaillissent, toutes celles qui apparaissent, toutes celles qui prétendent, sans résister, sans aucun jugement, le regard rivé sur la Flamme éternelle, le suprême Seigneur. Reposez-vous, ancrez-vous, nourrissez-vous. Quel que soit le ressenti, traversez-le, rivé au nectar de l'amour qu'est le suprême. Et ne faites aucune histoire. Vous traversez et c'est tout. Il n'est pas besoin de rationaliser… 

Voyez le grand triomphe, celui de l'éternelle Joie…

Ne faites aucune histoire des situations présentes, et n'écoutez surtout aucune de ses fausses nouvelles.

Restez offert, présent, ouvert, et pour cela nous vous remercions. 

Site : http://anandamath.org